Rendez-vous au 01.86.90.27.27

La carie

Qu’est-ce qu’une carie ? Comment survient-elle et comment la soigner ? Que risque-t-on à trop retarder le rendez-vous chez le dentiste qui permettra de la soigner ?

Toutes les réponses à vos questions dans les lignes qui suivent.

Carie : comment se forme-t-elle ?

Toute débute au moment où des bactéries présentes dans la bouche se chargent de transformer en acides les restes d’aliments coincés entre les dents. Les acides ont pour effet de dissoudre le calcium et c’est de cette façon que l’émail se creuse.

Mais que font donc ces résidus d’aliments dans la bouche ?

Si le patient n’est pas très soigné sur le brossage dentaire ou s’il consomme beaucoup de sucre, par exemple, tous les résidus ne sont pas éliminés. Ils s’entassent alors entre les dents ou entre la dent et la gencive, formant ainsi de la plaque dentaire. La couleur de cette couche de résidus alimentaires est blanchâtre, jaunâtre, brunâtre ou même noire en cas de consommation importante de tabac, de thé ou de café.

Rapidement, de nouvelles bactéries se développent dans la plaque dentaire. Elles fabriqueront des substances délétères pour les dents qui causeront les caries.

Comment soigner une carie naissante ?

Quand la carie n’a même pas encore creusé l’émail, elle ne provoque aucune douleur et il est impossible pour le patient d’en avoir connaissance. Mais lorsque des visites ont lieu dans un but simplement préventif, le dentiste peut la remarquer en contrôlant la dentition. Il appliquera, dans ce cas, un vernis sur la dent pour résorber la carie.

Si la carie n’est pas soignée à ce stade, elle commence par trouer l’émail dentaire, puis titille la dentine. Elle active alors les terminaisons nerveuses qui s’y trouvent (nommées canalicules ou tubuli dentinaires), ce qui entraîne généralement des douleurs très intenses. Pour soigner la carie, à ce stade, il faudra creuser la dent avec la fraise dentaire et la nettoyer. Puis le dentiste posera un inlay (pour recouvrir la paroi externe de la dent) ou un onlay (pour en combler la paroi interne).

Si la couronne est trop abîmée pour pouvoir être remise en état avec une obturation classique, le dentiste peut opter pour la pose d’un inlay-core. Des tiges en métal sont insérées dans les racines de la dent pour la solidifier et une couronne dentaire pourra être posée sur la partie supérieure de la prothèse.

Quel risque y a-t-il à ne pas aller consulter rapidement ?

Le risque est de voir la carie se propager dans la pulpe dentaire, le nerf dentaire et dans les vaisseaux sanguins.

L’infection de la pulpe est problématique, car elle peut obliger le dentiste à dévitaliser la dent. Quand la pulpe ne peut pas être soignée (pulpotomie), elle doit en effet être retirée (c’est une pulpectomie).

Dans de rares situations, le dentiste peut éviter de retirer toute la pulpe et conserver la partie de la pulpe non infectée tout en la protégeant en réalisant un coiffage pulpaire. Il faut pour cela que l’infection soit bien délimitée et qu’elle ne se soit pas trop répandue. Et encore, le risque d’échec reste élevé et il peut accélérer le déploiement de l’infection. C’est pourquoi le coiffage pulpaire est très peu réalisé.

Quand le nerf est atteint, il se forme un abcès et la dent doit parfois être retirée.